Feuilles de bambou
Arbres et Arbustes

Bambou : Sous forme de haie ou pour un jardin zen

Feuilles de bambou
Vues
Potager City

Le bambou est une plante rustique et ornementale. Qu’il prenne sa place au jardin ou en pot sur une terrasse, cette plante verte au feuillage généreux apporte une touche d’exotisme dans votre paysage.

Favorisé depuis des siècles non seulement pour son esthétique, mais aussi pour sa myriade d’utilisations industrielles et culinaires.

Les bambous sont des graminées vivaces géantes, dont les utilisations vont de simples spécimens de jardin, à l’utilisation comme échafaudage sur les chantiers de construction, des pousses fraîches utilisées en cuisine, des fibres pour la production de papier et la fabrication de textiles (produisant un tissu super doux et résistant), du bois transformé en revêtement de sol et en articles ménagers et comme fourrage pour des animaux aussi célèbres que le panda géant.

Comment le planter et l’entretenir ? Quelles sont les maladies de la plante les plus courantes ? Et quelles sont les plus belles variétés de bambou à cultiver ? Suivez le guide !

Que faut-il savoir sur le bambou ?

bambou
  • Nom : Bambusoideae
  • Famille : Poacées
  • Type : Arbuste, haie
  • Hauteur : jusqu’à 9 mètres
  • Exposition : ensoleillée, ombre, mi-ombre
  • Sol : neutre ou acide et bien drainé

Comment planter du bambou ?

La plantation des graines de bambou ou de la bouture de bambou se fait idéalement dans un sol humide. Le bon drainage est essentiel afin de contrôler au maximum l’apport hydrique de l’herbe qui a besoin d’alterner avec des périodes de sécheresse. La terre doit être suffisamment enrichie en humus.

Pour une première installation, choisissez un endroit au soleil ou à défaut à mi-ombre. Aussi, la période la plus favorable à la plantation de l’herbe est la fin de l’été lorsque le sol est encore bien chaud, mais l’air légèrement plus humide.

Dans ces conditions réunies, le système racinaire de la plante se développe plus facilement.

Une fois que vous avez l’emplacement de votre futur herbacé dans votre jardin, commencez par creuser un trou, ou une tranchée pour faire une haie, avec une douce inclinaison de 15 ° pour que le rhizome de la plante puisse refaire surface.

C’est ainsi que les racines se forment et s’implantent correctement dans la terre avant que les feuilles de la plantule ne prolifèrent.

Laissez un espace de 2 mètres entre chaque pied afin de leur donner de l’espace confortable pour grandir et s’installer. Je vous conseille de bien délimiter la zone dans laquelle le bambou va grandir, car les rhizomes poussent de façon anarchique.

Pour cela, structurez l’emplacement en enveloppant la zone avec un film en plastique par exemple pour tracer la forme de votre choix. Ensuite, trempez les racines nues de la motte durant 20 minutes avant de la placer dans le trou. Recouvrez de la terre préalablement mélangée avec de la bille d’argile et de l’engrais organique.

Terminez par un arrosage abondant puis paillez au pied avec des feuilles ou des brindilles afin de préserver l’humidité.

Si vous souhaitez plus d’informations, c’est ici.

Et le bambou en pot ?

En terrasse ou au balcon, le bambou en pot a un effet exotique garanti ! Vous l’installez en guise de brise vue ou tout le long d’un mur pour un effet forêt tropicale.

L’avantage de cette plante est sa capacité d’adaptation au soleil, mais aussi à un emplacement à mi-ombre à condition d’avoir un substrat frais et parfaitement drainant pour bien retenir l’humidité durant la saison estivale.

Le bambou est également une plante rustique qui résiste aux températures allant jusqu’à -25 °C, de ce fait, il peut très bien conserver sa place à l’extérieur durant tout l’hiver.

En ce qui concerne son confort, un pot de 50 cm de profondeur, avec une capacité de contenance entre 35 et 40 litres, lui permettra d’avoir toute la place indispensable à son bon développement.

Je vous conseille de choisir un pot percé pour éviter la stagnation des racines dans l’eau restante.

Idéalement placée dans une terre bien fertile, votre plante appréciera des billes d’argiles pour faciliter le rainage et un paillis, composé de copeaux de coco par exemple, pour conserver la fraîcheur de la terre.

L’entretien

Comment tailler un bambou ?

Une fois par an, la taille du bambou se réalise très simplement, mais reste néanmoins indispensable pour l’entretenir, l’éclairer et égaliser.

La période idéale est à partir de début août afin d’éviter toute période de pousse des jeunes branches. Retrouvez dans cette vidéo, les étapes explicatives pour réussir la taille de votre plante.

Arrosage

Durant sa première année de vie, apportez à votre bambou tout l’apport hydrique dont il a besoin pour grandir dans de bonnes conditions. Qu’il soit au jardin ou en pot, la plante a besoin de beaucoup d’eau, sans excès, et ce, même durant les périodes de pluie.

Dès le printemps et durant tout l’été, un arrosage à raison d’une fois par semaine lui permet de bien conserver ses racines au frais. 

Lorsque vous constatez que le bambou commence à perdre des feuilles sèches, c’est que son apport en eau doit être immédiat. Arrosez normalement, sans excès, afin que l’herbe puisse assouvir paisiblement sa soif. 

Les maladies

  • Puces, moucherons, cochenilles, araignées rouges : les insectes nuisibles s’installent volontiers dans une terre chaude et humide. Pour éviter ce désagrément, un bon drainage en prévention évite de faire face à cette invasion. Dès la plantation, placez des billes d’argile ou de la pouzzolane dans la terre, puis paillez généreusement au pied. Si les insectes sont déjà bien installés, pulvérisez la plante d’un mélange d’eau, de savon noir et d’huile de lin jusqu’à la disparition complète des attaquants. Ce mélange a pour effet d’étouffer les œufs des larves ainsi que d’empêcher les pondeuses de revenir sur les lieux, en formant un film faisant office de barrière naturelle. Sur une terrasse, vous pouvez également disposer au pied du bambou, un demi-citron planté de clous de girofle. Vous avez là un puissant répulsif qui donnera par la même occasion un parfum doux et acidulé à votre espace vert.
  • Acariens : lorsque vous constatez certaines feuilles tachetées, dans ce cas il est probable que des acariens aient pris possession de votre plante. Enlevez tout simplement les feuilles concernées.

5 variétés de bambou à mettre dans le jardin

Forêt de bambou
Forêt de bambou

Bambou Fargesia rufa

Idéal pour une haie, le Bambou Fargesia rufa peut atteindre 3 mètres de hauteur. Il s’adapte aussi très bien en pot sur une terrasse et forme un parfait mur végétal.

Bambou Fargesia robusta

Parfait pour concevoir une clôture coupe-vent, le Bambou Fargesia robusta offre un feuillage touffu et généreux. Disposée en rang, cette variété d’herbes sera également très jolie dans un pot de forme ronde.

Bambou Fargesia murielae

Très résistant au gel et aux températures hivernales, le Bambou Fargesia murielae est dense. Son feuillage prend une magnifique couleur mauve durant l’automne et décorera votre jardin avec élégance.

Bambou Fargesia nitida

Avec une croissance cespiteuse, le Bambou Fargesia nitida vous permet d’obtenir une touffe compacte dans le jardin. Le choix incontournable pour se préserver des regards indiscrets !

Bambou Fargesia Angustissima

Le Bambou Fargesia Angustissima est simple à entretenir aussi bien au jardin qu’en pot. Son feuillage abondant apporte de la fraîcheur et un air de vacances dans votre petit coin de verdure !

Le bambou est ainsi une plante simple d’entretien, assez autonome et très ornemental ! Venez partager avec nous toutes vos inspirations de jardinage et dites-nous quelle est votre plante préférée !

Laisser un commentaire