Comment aménager son jardin intérieur ?

Aménager son jardin intérieur améliorera considérablement l’aura et l’ambiance de votre maison. Elles ajoutent une touche de vivacité et de fraîcheur à la vie intérieure. Cependant, le choix et la disposition des plantes d’intérieur peuvent être un peu difficiles.

Végétaliser sa maison avec des plantes d’intérieur

De nos jours, l’utilisation des plantes dans la décoration intérieure moderne est de plus en plus populaire. Non seulement elles rendent les espaces plus attrayants et plus vivants, mais elles jouent également un rôle dans votre santé générale. Les plantes d’intérieur peuvent être utilisées comme éléments d’accent, pour adoucir des zones ou même pour créer une certaine expression.

Il y a plusieurs avantages à avoir des plantes dans votre maison, mais explorons les plus importantes. Vous trouverez également dans ce billet des conseils sur la façon d’ajouter des plantes dans la décoration intérieure moderne.

De combien d’espace disposez-vous ?

Même les rebords de fenêtre font de beaux jardins, alors ne vous découragez pas si votre espace intérieur est petit. Placez quelques pots près des fenêtres ou consacrez une table ou un banc entier à votre jardin intérieur.

Si l’espace est limité, vous pouvez envisager d’utiliser des étagères ou de créer un jardin mural. Choisissez les bonnes plantes vertes ou utilisez des lampes de culture et vous n’avez même pas besoin de beaucoup de lumière.

De combien de temps disposez-vous ?

Un jardin d’intérieur à faible effort est tout à fait possible, mais votre temps et votre motivation devraient influencer le choix des plantes. Combien de fois pouvez-vous arroser vos plantes chaque jour ? Voyagez-vous beaucoup ? Laissez vos réponses vous aider à décider quelles plantes choisir et comment vous comptez les arroser.

Aurez-vous besoin d’un éclairage de croissance ?

Dans la mesure du possible, choisissez des zones avec beaucoup de fenêtres et de lumière pour votre jardin d’intérieur. Si votre maison n’a pas beaucoup de lumière et de chaleur, vous pouvez envisager d’installer un éclairage de croissance.

Les lampes fluorescentes, en particulier les lampes fluorescentes compactes, sont généralement la meilleure option car elles sont efficaces sur le plan énergétique et peu coûteuses à acheter dans votre quincaillerie locale ou votre magasin de jardinage.

Les ampoules à décharge à haute intensité (DHI) sont les plus brillantes et les plus efficaces du point de vue énergétique, mais elles sont plus chères à l’achat et ne peuvent pas toujours être placées à proximité des plantes.

Faites vos recherches et tenez compte de la taille et de l’emplacement de votre jardin intérieur avant d’acheter une lampe de culture. N’oubliez pas que l’utilisation d’une lampe de culture a un coût, tant en termes d’énergie que d’argent.

Sol ou eau pour son jardin d’intérieur ?

Si vous optez pour un jardin de terre, recherchez un mélange de terre conçu pour les plantes d’intérieur, car la terre que l’on trouve à l’extérieur est généralement trop lourde et peut contenir des graines de mauvaises herbes et des insectes nuisibles. Votre terre d’intérieur doit contenir suffisamment de matière organique pour retenir l’humidité et les nutriments tout en restant meuble et bien drainée.

Les jardins en pot sont une bonne option si vous souhaitez réorganiser vos plantes vertes de temps en temps et peut-être les déplacer à l’extérieur à un moment donné.

La culture hydroponique consiste à cultiver des plantes en utilisant une solution nutritive liquide plutôt que de la terre. La culture hydroponique est une excellente option pour les jardins d’intérieur, en particulier les potagers, car les plantes ont tendance à pousser plus vite et les conteneurs peuvent être plus petits.

Des systèmes automatiques peu encombrants, conçus pour économiser l’eau et l’énergie et maximiser la croissance, sont disponibles pour les jardins en terre et les jardins hydroponiques.

Quelle plante pour aménager son jardin d’intérieur ?

Mes 5 des conseils pour votre jardin d’intérieur

1. Faire simple au début

Avec le temps, votre jardin d’intérieur peut contribuer largement à vos repas quotidiens, mais il est préférable de commencer lentement et de vous donner le temps d’apprendre au fur et à mesure. Commencez avec un plant de basilic en pot, un plant de tomate cerise et une laitue “coupez et revenez”.

Commencez par les plats d’accompagnement, puis passez aux plats principaux après quelques essais et erreurs.

2. Créer les conditions adéquates pour aménager son jardin intérieur

Température et ventilation

En général, les plantes d’intérieur préfèrent la chaleur, il faut donc éviter de les placer dans des pièces froides. Plutôt que de gaspiller de l’énergie et de l’argent en utilisant votre système de chauffage, pensez à utiliser des tapis chauffants conçus pour réguler la température du sol par le bas. Il faut également éviter de placer les plantes à proximité de bouches d’aération ou de ventilateurs, car ils pourraient assécher vos plantes.

Eau

Les plantes en pot d’intérieur ont tendance à se dessécher plus rapidement que celles qui poussent en terre, il est donc important de les arroser fréquemment. Touchez la terre pour vérifier si elle est humide, puis arrosez avec de l’eau à température ambiante jusqu’à ce qu’elle s’écoule par les trous de drainage du pot ou du récipient.

Utilisez les eaux grises pour nourrir votre jardin autant que possible, mais familiarisez-vous avec les mesures de sécurité avant de les utiliser. Une soucoupe vous aidera à éviter de renverser de l’eau, mais faites attention à ne pas laisser l’eau s’accumuler sous la plante, car cela peut entraîner la pourriture et les maladies.

Si vous avez du mal à vous souvenir d’arroser vos plantes, vous pouvez mettre en place un système de goutte à goutte qui arrose chaque plante individuellement, avec une minuterie pour l’activer et la désactiver.

Engrais

Les plantes d’intérieur ont tendance à avoir besoin de plus d’engrais que les plantes d’extérieur car elles sont généralement moins exposées au soleil. Idéalement, faites votre propre engrais ou “thé de compost” à partir de votre compost, de votre élevage de vers ou de votre bokashi.

Les coquilles d’œuf et le marc de café sont également de bons engrais, et les engrais commerciaux pour le sol et la culture hydroponique sont facilement disponibles.

Humidité

Un manque d’humidité dans votre maison peut entraîner le brunissement ou la chute des feuilles et donner aux plantes un aspect flétri ou froissé.

Augmentez l’humidité de vos plantes en les vaporisant quotidiennement ou aussi souvent que nécessaire, en plaçant un plateau d’eau près de vos plantes (mais pas en dessous) et en plaçant les plantes à proximité les unes des autres.

3. Choisissez les bonnes plantes vertes

Les fruits, les fleurs, les herbes et les légumes peuvent tous être cultivés à l’intérieur. Le type de plantes que vous choisirez dépendra des conditions à l’intérieur de votre maison et de votre mode de vie. La laitue, les haricots, les pois, les carottes et les tomates sont des légumes d’intérieur très appréciés.

Le basilic, la ciboulette, le persil et la menthe sont des herbes d’intérieur très appréciées. Parlez à votre pépinière locale pour savoir quelles plantes conviendront aux conditions de votre maison et à votre mode de vie.

N’oubliez pas que votre jardin d’intérieur peut être aussi petit et simple (herbes dans la cuisine) ou grand et sophistiqué (pots de légumes) que vous le souhaitez.

4. Soyez créatif avec les pots de fleur

Plutôt que de dépenser du temps, de l’argent et des muscles pour acheter des pots pour votre jardin intérieur, pensez à ce que vous avez déjà autour de la maison. Une vieille cocotte ou une théière percée de trous dans le fond peut faire une excellente marmite, tout comme des bocaux, des seaux, des boîtes de conserve et des récipients pour boissons. Si le drainage est suffisant, n’importe quel récipient peut fonctionner.

5. Conservez vos herbes

Un mode de vie actif et un jardin d’intérieur réussi peuvent vous laisser avec plus d’herbes que vous n’en avez besoin. Conservez facilement vos herbes pour les utiliser toute l’année en les plaçant dans des bacs à glaçons avec de l’eau ou de l’huile d’olive et en les congelant, ou en les conservant dans des bocaux de sel.

Vous pouvez aussi les échanger avec un ami ou un voisin qui possède également un jardin potager d’intérieur.

Source

Partagez votre amour