Consoude sauvage (symphytum)

Que faut-il savoir sur la Consoude sauvage Symphytum

consoudes
  • Nom : Symphytum
  • Famille : Boraginaceae
  • Type : Plante vivace
  • Hauteur : de 30 à 120 cm
  • Exposition : plein soleil, mi-ombre
  • Sol : riche et humifère, argileux ou sablonneux
  • Floraison : de mai à août

Des vertus médicale

La consoude possède également une multitude de vertus médicinales. Elle est utilisée depuis des lustres comme un merveilleux médicament et la consoude commune (Symphytum) est tout à fait inoffensive.

C’est un puissant cicatrisant et il est souvent utilisé dans une pommade de base pour la consoude ou dans d’autres pommades et crèmes à base de plantes aux côtés d’autres herbes comme le plantain, l’achillée millefeuille, le calendula et le millepertuis.

Elle est également bien connue pour aider à guérir les os cassés, d’où le surnom de « tricot » qu’elle a acquis. Comme pour toute herbe, il faut l’utiliser avec précaution, surtout lorsqu’elle est prise par voie interne, mais tant que vous ne l’utilisez que pendant de courtes périodes, vous devriez vraiment vous en sortir.

La consoude sauvage, un engrais naturel ?

Lors de la plantation de semis de graines d’autres plantes, il peut être très avantageux d’ajouter des feuilles de consoude fraîchement coupées dans le trou de plantation.

Les feuilles se décomposent rapidement, ce qui donne aux jeunes plantes une grande dose de nutriments pour les aider à s’établir.

Les feuilles déchiquetées sont également un bon ajout au mélange lors de la mise en pot pour la plantation. Mais la consoude est sans doute encore plus efficace comme engrais sous forme liquide.

Un engrais liquide à base de consoude sauvage est un excellent complément pour toutes les plantes, mais il est particulièrement utile pour les plantes stressées ou endommagées, car il leur apporte des éléments nutritifs de réhabilitation, les éléments nutritifs sont immédiatement disponibles pour les racines des plantes ; celles-ci n’ont pas besoin d’attendre que les feuilles se décomposent avant de pouvoir y accéder.

Comment planter la consoude sauvage Symphytum ?

Elle se plante en automne ou au printemps, durant la saison humide. Le choix de l’emplacement est primordial, sachant que la plante est très vigoureuse et supporte peu le déracinement.

Au jardin, commencez par décompacter votre terre. Un bon binage et une élimination minutieuse des mauvaises herbes permettent d’accueillir proprement votre plante.

Creusez ensuite un trou d’une taille égale à 3 fois le godet, puis versez dans le fond du gravier. Cela favorise le drainage. Disposez vos plantes de façon à les espacer de 50 cm minimum.

Replacez la terre que vous aurez préalablement mélangée avec du compost. Enfin, arrosez généreusement au pied. Je vous conseille de pailler le sol après la plantation.

Semis

Les semis de consoude se font sous châssis froid en automne ou au printemps. Sous abri, semez 5 graines espacées de 40 cm dans une profondeur de 1 cm, dans un godet rempli de terreau.

Puis recouvrez les graines d’une couche très fine de terre.

Couvrez les godets d’un film plastique afin de conserver l’humidité jusqu’à la levée. Puis, repiquer en terre les plantules ayant 5 ou 6 feuilles.

Si vous faites le semis directement en terre, semez 5 graines tous les 40 cm, dans un sillon de 1 cm de profondeur. Tassez légèrement la surface de votre sol. Enfin, je vous conseille d’arroser en pluie fine jusqu’à la levée des plantules.

Comment entretenir la consoude sauvage ?

Arrosage 

L’arrosage de la plante se fait abondamment et de façon hebdomadaire.

Les maladies

La Symphytum est une plante vivace très résistante aux attaques extérieures, qu’elles soient d’origine animale ou fongique.

Les variétés de Consoude Symphytum

consoude bleute
Consoude sauvage (symphytum) 6

Parmi les 35 espèces recensées de consoude sauvage Symphytum, vous avez par exemple la Symphytum qui fleurit en bouquet formant des petites cloches bleues, tout simplement.

Ou alors le Symphytum Hidcote Pink avec ses clochettes roses qui apportent une touche de pinceau pastel dans ce tableau d’un vert majestueux !

La Symphytum Hidcote blue, elle forme des touffes, avec des feuilles ovales à elliptiques, ridées, d’un vert moyen et des grappes de bourgeons rouges s’ouvrant sur des fleurs bleu pâle en forme de cloche au milieu ou à la fin du printemps.

La Consoude orientale : herbacée à semi-persistante, formant des touffes, avec des feuilles ovales à elliptiques, ridées, vert foncé et des grappes de fleurs blanches en forme de cloche en début d’été.

Dans tous les cas, la consoude sauvage apportera une originalité à votre jardin qui fera des envieux !

Venez partager avec nous vos idées de plantation et vos inspirations de jardinage !

Partagez votre amour