Cultiver de la coriandre en pot, nos astuces

Si vous aimez la cuisine parfumée et exotique, dans ce cas la coriandre vous permettra d’assouvir toutes vos inspirations culinaires. Comment planter la coriandre en pot ? Quels sont les bons gestes pour l’entretenir ? Comment récolter cette herbe aromatique et la conserver dans les meilleures conditions ? Quelles sont les idées recettes à réaliser avec de la coriandre ? Tour d’horizon avec Mon Inspiration Jardin !

Tout savoir de la coriandre

Cultiver la coriandre en pot
  • Nom latin : Coriandrum sativum
  • Type de plante : aromatique
  • Récolte : printemps et automne
  • Exposition : Plein soleil
  • Sol : meuble

La coriandre est une herbe aromatique qui répond au nom latin de Coriandrum sativum et fait partie de la famille des Apiacées. Aussi nommée “persil Chinois”, la plante est principalement originaire d’Asie, ses feuilles finement dentelées et d’un vert vif parfument quasiment la plupart des plats traditionnels : soupe aux crevettes, sauté de poulet en sauce au curry, nems et bien d’autres. 

Dans la cuisine occidentale, la coriandre a également toute sa place. Elle se consomme aussi bien en salade que dans la préparation des plats chauds. D’autant plus qu’avec une généreuse production, la coriandre est capable de vous fournir des feuilles comestibles tout au long de l’année. 

Comment planter la coriandre en pot ?

La coriandre est plutôt simple à cultiver

La plante a besoin d’un sol meuble et bien drainé. Pour cela, choisissez un mélange de terreau de bruyère et de terreau de jardin. Dans un premier temps, placez au fond de votre pot une couche de bille d’argile, de sable des rivières ou de pouzzolane afin de faciliter le drainage. Cela évite également la stagnation hydrique et ralentit la formation d’amas de champignons.

Ensuite, versez dans le pot votre mélange de terre et piquez vos plantes. Si vous avez des graines, dans ce cas, le semis se fait dès le début du printemps et jusqu’à l’automne.

Coriandre en pot, quelle exposition ?

Cette belle herbe aromatique a une préférence pour une exposition ensoleillée. Si votre terrasse ou balcon est orienté vers le sud, dans ce cas, votre pot de coriandre y trouvera facilement sa place. Dans le cas contraire, vous pouvez le disposer sur le rebord de la fenêtre qui lui donne le maximum d’ensoleillement afin que la plante puisse profiter de cette lumière indispensable à sa bonne croissance.

Étant donné que la plante peut atteindre une hauteur de 70 cm, veillez bien à ce que votre coriandre en pot ait suffisamment de place pour grandir confortablement.

Comment entretenir la coriandre en pot ?

Arrosage

Le persil chinois est une herbe assez gourmande en eau. Ceci étant, un bon équilibre permet de préserver son goût si unique et son gourmand croquant. Ainsi, la coriandre s’arrose généreusement une fois par semaine en été, surtout en période de très forte chaleur. En revanche, espacer l’apport hydrique d’au moins 4 semaines le reste de l’année.

Si vous habitez dans les régions du Nord, nous vous conseillons de mettre votre coriandre en pot à l’intérieur de votre maison en hiver afin de la protéger du gel et du grand froid.

Les maladies de la coriandre

La coriandre est peu sensible aux nuisibles et aux attaques fongiques. La seule véritable précaution à prendre est la maîtrise de l’arrosage. Car si vous vous apportez trop d’eau, des champignons risquent de se développer à la surface du terreau, de proliférer vers les tiges et d’altérer la croissance de votre coriandre en pot.

Dès que vous voyez apparaître une fine couche blanchâtre autour des pieds de la coriandre, pulvérisez la surface d’un mélange d’eau et de vinaigre blanc. Si les champignons résistent encore à ce traitement au bout de 3 jours, dans ce cas il est préférable de jeter votre pot, car la prolifération fongique est déjà trop profonde et peut avoir atteint les racines de la plante.

Pourquoi les feuilles de coriandre jaunissent-elles ?

Il arrive parfois que les feuilles de votre coriandre jaunissent. Cela est dû à un excès d’eau. Pour pallier cela, commencez par couper les tiges sur lesquelles vous constatez le phénomène. Ensuite, inspectez la terre et, si vous constatez que celle-ci est vraiment trop humide, exposez votre plante en plein soleil durant quelques jours le temps de bien assécher la terre.

Cependant, si vous voyez que toute la base de la tige est également jaunâtre, dans ce cas, c’est toute la plante qu’il faut jeter !

Récolter et conserver la coriandre

Comment récolter la coriandre

Comme la grande majorité des herbes aromatiques, la récolte de la coriandre se fait au fur et à mesure de vos besoins. Pour cela, coupez la feuille à sa base à l’aide de vos doigts, tout simplement. Si vous souhaitez apporter du croquant à votre salade, vous pouvez également couper la tige entière puisqu’elle est aussi comestible. Et si vous avez besoin d’une grande quantité de coriandre pour réaliser un jus de légumes maison par exemple, dans ce cas vous pouvez complètement raser la botte !

Conserver la coriandre en pot

Vous avez 2 façons de conserver la coriandre :

  • Séchée au four à 70° pendant 30 minutes puis conservée au sec ;
  • Congelé dans un bac à glaçons pour une utilisation toute l’année.

Utiliser la coriandre en cuisine

En cuisine, la coriandre en pot suit toute votre imagination culinaire !

  • Idéale pour rafraîchir un joli saladier de concombre et tomates crus ou une belle salade de pâtes aux fruits de mer, la coriandre apporte aussi sa fraîche couleur verte qui ouvre l’appétit !
  • Dans un plat de résistance, la coriandre révèle les goûts les plus somptueux d’un velouté de potiron ou d’un plat de bœuf en sauce piquante. Trempez votre poisson ou votre volaille dans une marinade d’huile d’olive, de coriandre et de girofle avant de les griller au barbecue, vos convives n’en seront que subjugués…
  • Et si vous mettiez un peu de coriandre dans vos desserts ? En sorbet, en guise de décoration ou ciselée dans une salade de fruits.
  • La coriandre est également un puissant antioxydant qui complète parfaitement vos jus ou tisanes détox.

Les points essentiels à retenir : la coriandre est l’herbe aromatique la plus utilisée au monde. Elle se retrouve dans tous les plats les plus goûteux et les plus savoureux. Cela est dû à sa culture et son entretien si simple à réaliser ! D’autant plus que la générosité de la plante vous permet de profiter de ses bienfaits tout au long de l’année ! Alors, vous aussi, plantez votre coriandre en pot !

Source

Partagez votre amour