figues
Fruits et Fruitiers

Figuier (Ficus carica) pour les petits comme les grands jardins

figues
Vues
Potager City

Que faut-il savoir sur le figuier ?

Qu’est-ce qu’un plateau de fromage sans quelques figues fraîches ?

Ces magnifiques fruits se consomment de préférence lorsqu’ils sont frais (ils ne se conservent pas très bien). Il est donc avantageux de les cultiver soi-même et de les cueillir à sa guise.

Les figues se développent en arbres de taille moyenne, entre 3 et 5 m, et produisent des fruits dans les 2 ou 3 ans suivant leur plantation.

En outre, selon le climat et la variété que vous choisissez, vous aurez peut-être la chance de pouvoir profiter de deux récoltes par an ! La plupart des arbres sont autofertiles, vous n’en aurez donc besoin que d’un seul pour produire ces fruits délicieux.

figues un fruit de saison
  • Nom : Ficus Carica
  • Famille : Moracées
  • Type : Arbre fruitier rustique
  • Hauteur : jusqu’à 4 mètres
  • Exposition : Ensoleillée à l’abri du vent
  • Sol : sec, humifère, calcaire et bien drainé
  • Floraison : au printemps et en été

Comment planter un figuier en pleine terre ?

Choisissez un endroit ensoleillé avec un sol bien drainé.

Enrichissez le sol avec l’améliorateur de sol et l’engrais. Si le sol est à base d’argile, ajoutez du gypse et enfoncez bien la fourche.

Creusez le trou de plantation deux fois plus large et à la même profondeur que la motte de racines. Retirez l’arbuste du conteneur, taquinez doucement les racines et coupez les racines encerclées ou emmêlées.

Placez l’arbuste dans le trou et remblayez, en le raffermissant doucement. Formez un anneau surélevé autour de la plante, en créant un puits afin que l’eau aille là où elle est le plus nécessaire.

Posez un paillis organique autour de la base, comme de la paille de canne à sucre ou de pois, en l’éloignant du tronc. Arrosez profondément, une ou deux fois par semaine, en fonction des conditions météorologiques.

Nourrissez votre figuier une fois par automne et par printemps avec l’engrais liquide ou de l’engrais naturel.

Semis du Figuier

Le semis du figuier se fait idéalement au mois de mars. Pour cela, dégagez bien toute la pulpe qui entoure la graine en les plongeant dans une froide et les frottant légèrement.

Laissez les graines sécher à l’air libre avant de les semer. Il faudra juste être très patient, car la levée peut prendre 2 ans !

L’entretien du Ficus carica

Si vous vivez dans des zones sujettes à de fortes gelées, protégez les jeunes arbres avec de la toison ou de la toile de jute.

Certaines variétés de figues sont récoltées deux fois : une récolte légère (appelée “breba”) sur le bois de l’année précédente et une récolte plus lourde, qui constitue la base de la croissance de la saison en cours.

Les Ficus carica réagissent à une taille légère en hiver, mais veillez à conserver une partie du vieux bois. Veillez toutefois à éliminer le bois mort et le bois malade pour éviter la propagation de problèmes fongiques ou bactériens.

Les arbres mûrs et bien établis peuvent avoir besoin d’être taillés un peu plus fort pour favoriser leur nouvelle croissance.

Pour cueillir les fruits, tordez la tige avec précaution pour ne pas endommager la figue.

Arrosage

Le Ficus carica est un arbre fruitier qui nécessite un arrosage régulier durant toute la période de fructification. En effet, un apport hydrique suffisant permettra d’obtenir des fruits bien sucrés et juteux selon les variétés.

Ainsi, en automne et en hiver vous pouvez juste pailler le fruitier au pied et laisser la nature faire son fabuleux travail.

Les maladies du Figuier

  • Mosaïque : cette maladie est reconnaissable à la couleur jaune que prennent les feuilles. Les branches, elles aussi, présentent des cloques dues aux piqûres des insectes. La plante entière se trouve fatiguée et dévitalisée. Pour pallier cette invasion, seul un excellent drainage empêche la prolifération de nuisibles aux alentours de l’arbre fruitier. En revanche, si votre figuier est déjà trop atteint, la seule solution est de l’abattre puisqu’il sera complètement non productif. Cette solution radicale évitera également la contamination des végétations environnantes.
  • Pourridié : maladie cryptogamique, la pourriture racinaire touche directement la source de nutrition de l’arbre fruitier. Des champignons s’installent au niveau de tout le système racinaire et les rongent discrètement. Sur la partie visible du végétal, vous allez pouvoir observer le jaunissement des feuilles et la perte de vigueur des branches. Cela s’explique par la dénutrition du fruitier. En ce qui concerne le traitement, dans le cas où l’arbre serait peu affecté, vous pouvez l’asperger de fongicide comme l’Aliette par exemple. Il s’agit d’un traitement systémique, c’est-à-dire que le produit va circuler dans le système vasculaire de la plante, des racines jusqu’aux apex. En revanche, si l’arbre est fatigué, je vous conseille de le déraciner et de traiter en profondeur la zone de plantation.

Les variétés de Figuier

figuier arbre fruitier
Figuier (Ficus carica) arbre fruitier

Les variétés de figuiers aiment jouer avec les couleurs ! Elles se distinguent chacune des autres avec la couleur de leur chair ou de leur peau, mais également en s’amusant à prendre des formes diverses, de quoi faire tourner la tête !

Il existe deux catégories de Ficus carica : 

Les figuiers unifères

Les figuiers unifères, tels que leur nom l’indique, ne produisent qu’une seule récolte par année. Cette production se déroule en automne.

Parmi les figuiers unifères, le Bellone donne des fuites oblongues et violacées. La Blanquette a choisi la couleur jaune-vert avec une jolie chair rose sucrée et douce.

Quant à la Parisienne, la forme aplatie et la couleur violet brillant lui donnent l’aspect d’un galet précieux qui orne magnifiquement les assiettes !

Régalez-vous ! Sans oublier la Violette de Solliès avec ses figues bien rondes et sa chair rouge. Coupée en 2, son effet est garanti dans une belle salade de saison !

Les figuiers bifères

Les figuiers bifères offrent donc une production bi-annuelle, en juin et en octobre. La Madeleine des Deux Saisons expose fièrement sa peau dorée et sa chair juteuse.

Tandis que le Rouge de Bordeaux exhibe ses fruits couleur grenat et sa chair rouge pour se transformer en un vrai bijou en dessert.

Aussi, à déguster fraîche ou dans la confection de biscuits fourrés à la figue, la Goutte d’Or a une forme allongée ainsi qu’une peau et une chair d’un brun automnal.

Vous l’aurez compris, le figuier est simple à cultiver, et, grâce à ses variétés, vous pouvez en déguster tout au long de l’année ! N’hésitez pas à vous inspirer de nos conseils de jardinage et venez partager avec nous vos astuces !

Source

Laisser un commentaire