framboisier
Fruits et Fruitiers

Framboisier : Faire le plein de framboises dans son jardin

framboisier
Vues
Potager City

Imaginez que vous cueillez des framboises fraîches dans votre jardin et que vous créez de délicieux desserts frais, de la confiture ou de la gelée – à condition qu’elles passent par la porte de derrière !

Les framboises sont faciles à cultiver dans le jardin mais, comme les cannes, aiment s’étendre. Il vaut mieux les faire pousser dans un grand lit de jardin (enterré ou surélevé) où elles peuvent vraiment s’épanouir.

Que faut-il savoir sur le framboisier ?

framboises à cultiver
  • Nom : Rubus idaeus
  • Famille : Rosacées
  • Type : Arbre fruitier
  • Hauteur : jusqu’à 1 mètre 50
  • Exposition : ensoleillée
  • Sol : Léger, frais, riche et bien drainant
  • Floraison : de Mai à Octobre

Quand planter le framboisier ?

Le meilleur moment pour planter des framboises est à la fin de l’automne ou au début de l’hiver, lorsque des tiges à racines nues sont disponibles dans les pépinières.

Il existe deux types de framboises couramment cultivées : les framboises à fruits d’été et les framboises à fruits d’automne.

Outre leur période de fructification, la principale différence entre ces variétés est la suivante : les baies à fruits d’été produisent des fruits sur des tiges de deux ans, tandis que les variétés à fruits d’automne produisent des fruits sur la croissance de la saison en cours.

Il existe un grand assortiment de variétés à choisir entre les types d’été et d’automne, mais si vous avez la place, vous pouvez envisager de planter les deux pour profiter au maximum de la saison !

Il est également important de noter que les cannes ont généralement des épines, donc si elles vous gênent ou si vous avez des enfants ou des animaux domestiques qui aiment entrer dans le jardin, recherchez des variétés sans épines ou presque.

Où planter le framboisier ?

Les framboises sont les plus appréciées dans les régions où le climat est froid ou frais. Elles peuvent également pousser dans des climats tempérés, à condition que les étés soient doux (températures moyennes inférieures à 30°C).

Plantez-les dans un endroit ensoleillé avec 6 à 8 heures d’ensoleillement et, idéalement, à l’abri des vents chauds et secs et du soleil rigoureux de l’ouest.

Comment planter un framboisier dans son jardin ?

Dans un premier temps, commencez par creuser un trou équivalent à 5 fois le volume de la motte, que vous aurez préalablement trempé dans l’eau froide.

Ensuite, mélangez un terreau avec la terre de plantation. Vous pouvez alors poser délicatement le pied de framboisier dans le trou. Si vous souhaitez cultiver les framboises pour faire une haie, veillez à ce que chaque pied soit espacé de 70 centimètres.

En effet, le système racinaire de cette plante se développe plus confortablement en prenant toute la place qu’il lui faut !

Pour savoir combien de pieds vous devez planter pour satisfaire toute la gourmandise de votre petite famille, c’est simple : pour 4 personnes, vous pouvez prévoir 10 mètres linéaires de pieds de framboisiers.

Vous allez alors régaler votre tribu de délicieux sorbets et confiture toutes les saisons !

Au début de leur croissance, les arbrisseaux ont besoin de tuteurs pour soutenir leurs tiges souples.

Je vous conseille également de disposer des fils de fer entre les rangées pour former une haie bien stable et parfaitement architecturée. Au balcon, le framboisier aura toute sa place dans un bac d’une profondeur de 40 à 50 cm.

L’entretien du framboisier

entretien du framboisier
entretien du framboisier

Une fois la récolte terminée, il est préférable d’enlever les cannes ainsi que toute croissance morte ou malade. La taille diffère selon les variétés, alors assurez-vous de savoir quelle est la variété que vous cultivez.

Variétés à fructification estivale : Si vous avez acheté des cannes d’un an, il n’est pas nécessaire de tailler avant la deuxième année.

L’hiver suivant, il faut tailler les tiges qui donneront des fruits en été. Vous remarquerez également de nouvelles pousses, appelées primocannes, qui se forment à la base de la plante au printemps.

Laissez ces primocannes se développer et elles seront les floricoles qui porteront des fruits l’année suivante. Une fois la récolte terminée, taillez les floricanes au niveau du sol – ne taillez pas les primocanes. Attachez les primocannes en bottes et fixez-les au treillis.

Variétés à fructification automnale : Une fois la fructification terminée, coupez simplement les tiges au niveau du sol.

Arrosage

Pendant toute la période de fructification et de mûrissement, le framboisier est très gourmand en eau. Ainsi, soyez généreux en arrosage durant la période estivale afin de récolter des fruits bien sucrés et délicieusement juteux.

Pour cela, apportez-lui suffisamment d’eau à raison d’une fois tous les 2 jours.

Et pour que l’humidité soit bien retenue par la terre, je vous conseille de pailler le sol avec des écorces ou un mulch de coco.

Ce dispositif permet de limiter l’évaporation et de maintenir une bonne constance hydrique au pied de la plante.

Les maladies du framboisier

Les framboises sont de délicieux petits fruits rouges que l’on savoure avec gourmandise durant les beaux jours. Les insectes se délectent également de ces douceurs sucrées.

Ces arbustes sont florissants en pleine saison et leur silhouette en forme de buisson est propice aux multiples cachettes pour les nuisibles.

Rassurez-vous, il existe de nombreuses solutions de composition naturelle pour en venir à bout et les éloigner aussi bien à titre curatif que préventif.

Comment éradiquer les parasites du framboisier ?

  • Les vers : les larves de Byturus tomentosus se distinguent facilement à leur couleur blanche. La femelle de ces nuisibles pond ses œufs à l’intérieur des fleurs et des fruits afin de profiter des éléments nutritifs de la sève sucrée. Pour éviter que cela ne se produise, pulvérisez la plante d’un mélange de 2 kilos de feuilles de tanaisie pour 10 litres d’eau. Laissez fermenter jusqu’à ce que les bulles disparaissent puis filtrez la solution.
  • Acariens : la décoction de tanaisie prévient également de l’apparition des acariens.
  • Anthonome : les larves de ce coléoptère se développent à l’intérieur des bourgeons de fleurs. Lorsque vous constatez une déformation des fruits, coupez toute la branche concernée afin de limiter la prolifération sur le reste de la plante.

Comment lutter contre les maladies du framboisier ?

  • Les feuilles desséchées sont souvent dues à des maladies cryptogamiques telles que l’anthracnose. Dans ce cas, la bouillie bordelaise s’avère efficace. Vous pouvez la trouver sous forme de poudre à mélanger avec de l’eau et à pulvériser sur le framboisier.
  • Les champignons tels que l’oïdium et le botrytis se repèrent facilement en observant les taches blanchâtres et laiteuses qu’ils laissent paraître. Afin de les éradiquer efficacement, réalisez un purin en mélangeant 1 kilo de prêle fraîche à 10 litres d’eau, que vous allez laisser macérer 15 jours jusqu’à la fermentation complète.

Quelles variétés de framboisiers choisir ?

Variété de framboisier, framboise longue
Variété de framboisier, framboise longue

Framboisier Meeker

La framboise Meeker est une framboise rouge américaine, elle constitue un atout précieux dans tout jardin familial. Les jolies grappes de fleurs blanches délicates sont suivies en abondance par de très gros fruits rouges juteux qui offrent une saveur exceptionnelle et sont pleins de vitamines et d’antioxydants.

Excellentes pour la congélation, les desserts, les confitures ou consommées directement de la brousse !

Convient aussi bien à la culture en pleine terre qu’en conteneur. C’est une variété prolifique et populaire qui résiste bien à la pourriture des racines.

Mûre de Logan

Qu’est-ce qu’on obtient quand on croise une framboise et une mûre ? Le meilleur des deux mondes : une mûre de Logan !

Ce fruit porte le nom de l’horticulteur James Logan, qui a accidentellement créé cet hybride. Les mûres de Logan ont une forme légèrement allongée comme une mûre, mais sont d’un rouge violacé foncé, comme une framboise.

Source

Framboise FallGold

Le FallGold, avec la particularité de sa couleur jaune soleil, trouvera sa place dans une belle salade de fruits estivale.

Framboisier Marastar

Et enfin, le Marastar, avec sa couleur d’un rubis gourmand, saura vous séduire au pied même de l’arbuste pour les déguster naturellement !

Et vous avez également la plus connue, la Ruby Beauty dont le parfum est typique de la framboise. C’est pour elle que l’on se laisse fondre de juin à juillet, lorsque le soleil l’a complètement gorgé de sucre.

On la croque, on la déguste, on se réjouit de sa fraîcheur et on la cultive aussi bien dans un pot, sur une terrasse ou dans son potager !

Source

Et vous ? Quelle est votre framboise préférée ? Inspirez-vous de nos conseils et venez partager toutes vos inspirations de jardinage !

Laisser un commentaire