Les légumes d'hiver cultiver le choux

Cultiver des légumes d’hiver : en voici 3

L’hiver vient et vous vous demandez quels légumes vous allez cultiver pour en profiter à la fin de cette période froide ? Pas d’inquiétude ! Découvrez ici trois succulents légumes qui passent toujours les hivers sans difficulté.

3 légumes d’hiver à cultiver : Choux, Endives et Scaroles

L’hiver est connu pour sa rudesse qui ne permet pas à la plupart des végétaux de se développer. Toutefois, il existe certains légumes suffisamment résistants pour faire votre bonheur et celui de votre jardin pendant le prochain hiver. Parmi ces légumes d’hiver à cultiver, il y a le chou, l’endive et la scarole. Découvrez comment se fait la culture de ces 3 légumes d’hiver.

Légumes d’hiver : S’occuper des choux

Les choux sont connus pour être des légumes riches en vitamines. Je vous présente ici deux variétés assez résistantes face à la froidure des hivers. Désirez-vous en profiter durant cette période de grands froids ? Si oui, alors il va falloir prendre certaines précautions de culture selon la variété de chou.

Les choux pommés d’hiver

À l’instar de la majorité des choux de Milan, les choux pommés d’hiver sont en fonction de la variété récoltés de juillet à février. Cela veut dire que ces légumes sont bien souvent surpris par l’arrivée de l’hiver. Dans le potager d’hiver, ils subissent de plein fouet, le passage brusque de gels et dégels.

Pour optimiser leur résistance au froid, je vous recommande de les coucher. Disposez leurs têtes dans la direction du nord. Les producteurs de choux pommés d’hiver qui résident dans les régions très froides ont l’habitude de déterrer ces légumes d’hiver et de les placer ensuite en jauge. En d’autres termes, ils enterrent les racines des choux précédemment déterrés, dans une tranchée. Cette dernière est creusée contre le mur en direction du nord.

Qu’ils soient juste couchés à leurs places initiales ou mis en jauge, les choux pommés d’hiver doivent être couverts de paille, de fougères ou de paillassons. Cela leur servira de protection contre les nuits glaciales. Pour ce qui est de la récolte, vous pouvez l’étendre de novembre à mars. Cela vous permettra d’avoir ce légume frais pendant 5 mois.

Les choux de Bruxelles

Les choux de Bruxelles sont réputés très tolérants au froid. Mieux, leur goût est amélioré à la suite d’un gel. Donc si vous désirez savourer de délicieux choux de Bruxelles, vous savez quoi faire désormais. Les semis sont faits courant avril-mai. De cette façon, ils seront prêts à être récoltés d’hiver au printemps.

Ces légumes d’hiver à cultiver ne supportent pas bien le vent. Alors, si vous envisagez de les planter dans une zone très ventée, songez à les tuteurer. Les plantes présentent durant leur croissance, des bourgeons de 2 à 3 cm. Ces derniers sont éparpillés le long de la tige. Je vous recommande de les récolter bien avant qu’ils deviennent des grappes de fleurs dans le potager d’hiver. Pour que les bourgeons du haut puissent grossir à volonté, démarrer leur récolte à partir du bas.

Cultiver l’endive pendant tout l’hiver

L’endive est une chicorée sauvage ayant une grosse racine qui pivote. Encore appelée chicorée Witloof, elle présente des feuilles entières. Pour obtenir des chicons pendant l’hiver entier, il faut arracher l’endive et faire ensuite le forçage dans un environnement obscur.

La culture avant le forçage

Pour semer les endives, faites-le sur un champ durant la période de mai à juin. Dès octobre-novembre, les légumes d’hiver sont retirés du champ. Ensuite, ils sont étalés à même le sol durant une semaine et recouverts au moyen de feuilles mortes. Par ce procédé, l’on met fin au processus de végétation dans le cas où le gel ne l’aurait pas encore fait.

Toutes les racines n’ont pas la même taille. N’en conservez que celles qui présentent des diamètres compris entre 3 et 5 cm au niveau du collet. Habillez par la suite les plantes. Pour le faire, taillez les racines qui sont à 20 cm en dessous du collet. Faites de même pour les feuilles qui sont à 3 cm au-dessus du collet. Enfin, stockez les plants recouverts de paille. Ils y resteront le temps que le forçage des chicons soit fait dans l’obscurité.

Utiliser le forçage en cave

Procurez-vous un bac de profondeur comprise entre 15 et 20 cm. Percez en sa base, des trous de drainage de 4 cm de diamètre. Mettez-y de la tourbe entièrement mouillée. Surtout, ne la tassez pas. Enfoncez les racines de chaque endive dans la tourbe jusqu’à la hauteur du collet.

Au moyen d’une feuille plastique noire, recouvrez le tout puis disposez-le dans un coin dont la température dominante est d’environ 15°C. Tous les 22 jours, vérifiez si la tourbe est sèche. Si c’est le cas, humidifier-la. Quant à la feuille plastique, il faudra la retourner de sorte à enlever l’eau condensée qui s’y trouve. Il vous faudra entre 3 et 5 semaines pour avoir de jolis chicons. Cela dépend de la température ambiante.

Le blanchiment des scaroles

Les chicorées scaroles sont en mesure de traverser tout l’hiver sans difficulté. Toutefois, il est nécessaire de les blanchir afin de baisser drastiquement le goût amer qui les caractérise.

Au-dessus du centre de la rosette, disposez un pot lesté au moyen d’une pierre. Veillez à englober le plus grand nombre de feuilles possible. Tout ceci doit être fait 15 jours avant la récolte des scaroles. Par précaution, vérifiez s’il y a des limaces sur les plantes. Le fait est qu’étant confinées sur les légumes, ces bestioles les mangeront à cœur joie.

L’autre méthode permettant de blanchir les scaroles consiste à lier les feuilles en se servant d’un raphia. À défaut d’avoir du raphia, utilisez un voile d’hivernage. Très épais surtout lorsqu’il est doublé, celui-ci servira à constituer un mini-tunnel pour 4 à 5 salades. Le voile empêchera la lumière d’inonder les salades. Retenez-le au moyen de pierres disposées de chaque côté de la plante.

N’attendez pas avant de récolter les feuilles lorsqu’elles sont jaunes. En effet, lorsqu’elle est trop longtemps occultée, la salade finit par pourrir en son cœur.

Pendant les hivers très rudes, recouvrez les scaroles durant les nuits en vous servant de feuilles mortes. Vous pouvez également utiliser des paillassons pour les couvrir. Si vous n’avez ni l’une ni l’autre de ces deux couvertures, arrachez les chicorées avec leur motte. Ensuite, stockez-les en cave. Disposez-les 2 à 2 et cœur contre cœur.

Finalement, tout le monde peut préparer son potager pour l’hiver et en profiter pendant une année entière. Vous êtes passionnés de jardinage ? Si oui, inspirez-vous de tout ce que je viens de dire ici et partagez les belles images de votre jardin.

Potiron à cultiver en hiver
Potiron à cultiver en hiver

Découvrez également les autres légumes d’hiver :

Inspiration

Partagez votre passion du jardinage