Lexique du jardinier
Apprendre à jardiner

Apprendre les termes de jardinage

Lexique du jardinier
Vues
Potager City

Jardiner est une véritable activité libératrice. Que vous soyez passionné par la terre ou juste amoureux de la nature, votre enthousiasme pour le jardinage passe par un vocabulaire précis afin de bien vous imprégner du sujet.

En effet, comme tout domaine, des termes de jardinage technique sont utilisés de manières naturelles par les connaisseurs. Mais pour que vous puissiez déchiffrer ce vocabulaire plus facilement, je vous propose un glossaire spécialement dédié au lexique du jardinage, du potager et du travail de la terre. 

Le lexique du jardinier

Retirer les mauvaises herbes du jardin
Apprendre les termes de jardinage 3

Ameublir

Le fait d’ameublir la terre permet de l’alléger. Ce geste est à effectuer sur chaque nouvelle parcelle à semer, à l’aide d’une grelinette ou d’une bêche et sur une profondeur allant jusqu’à 50 cm. Tout au long de l’été, vous pouvez ameublir votre terre régulièrement avec une binette pour faciliter l’arrosage. De cette manière, la terre est plus aérée et les racines de vos nouvelles plantations s’y installent plus aisément. 

Amender

L’amendement de la terre se fait idéalement durant tout l’automne et l’hiver. Il s’agit essentiellement d’apporter à la terre des éléments nutritifs supplémentaires afin de la rendre productive et saine. Utilisez pour cela un engrais organique et naturel afin de préserver au maximum le microcosme souterrain. Préférez un amendement humique si votre sol est calcaire et un amendement calcaire pour un sol avec un fort taux d’acidité.

Bassiner une plante

Bassiner une plante consiste à augmenter le taux d’humidité d’une plante, surtout lorsque celle-ci présente des symptômes d’assèchement avancés. Pour des plantes au feuillage fin, il vous suffit de les brumiser délicatement. En revanche, pour des plantes aux racines plus coriaces, le bassinage consiste à tremper la motte dans un seau d’eau jusqu’au collet, durant quelques dizaines de minutes.

Bêcher

Bêcher la terre a pour objectif de la retourner à l’aide d’une pelle ou d’une fourche-bêche lorsque celle-ci est trop compacte. Le but du bêchage est de faciliter le désherbage ou de transformer une parcelle en potager par exemple. Mais aussi, pour semer votre gazon au printemps, il est primordial de bêcher la terre au préalable afin de favoriser la reprise de vos graines.

Biner

Lorsque la terre est trop asséchée, une fine croûte se forme à sa surface. Les micro-organismes indispensables à la survie de la plante sont alors asphyxiés. Ainsi biner la terre consiste à gratter légèrement la surface à l’aide d’un outil à biner. Aussi, le binage permet de limiter l’évaporation de l’humidité, et donc d’espacer les fréquences d’arrosage.

Bouturer

En jardinage, bouturer consiste à reproduire une espèce végétale en découpant un fragment de la plante mère pour faire pousser une plante ou plusieurs plantes filles. Après avoir prélevé un tronçon de rameau, il est nécessaire de l’imprégner d’hormone de bouturage puis repiquer les boutures dans un terreau de bouturage. Une phase d’acclimatation est indispensable pour faciliter l’enracinement de la plante.

Marcotter

Le marcottage est une technique qui consiste à mettre en terre la branche d’une plante afin de faire pousser une nouvelle plante. Cette méthode n’implique donc aucune coupure, contrairement au bouturage, et se pratique sur un branchage souple et malléable. Ainsi, les grimpantes, lianes, glycines ou clématites se prêtent plus facilement au marcottage.

Pincer

Pincer une plante lui permet de se ramifier plus facilement. Qu’il s’agisse des cultures du jardin ou du potager, le principe est le même : avec les doigts, pincez les rameaux les plus jeunes pour que la sève remonte vers l’apex. L’objectif est d’améliorer l’apport en nutriment des fleurs, et donc des fruits du potager pour une production de meilleure qualité.

Repiquer

Repiquer une plante consiste à déterrer une plante pour la remettre à un autre emplacement. Ainsi, après une semence, les plantules sont repiquées du godet vers un pot. Ou encore, une plante en pot peut être repiquée dans un jardin. Le repiquage peut également être utile pour assainir une zone infectée par des nuisibles. Souvent, après une opération de repiquage, la plante a besoin de reprendre sa croissance après quelques jours d’arrêt végétatifs dus à son déracinement.

Terreauter

Terreauter est un procédé qui vise à améliorer la qualité de la terre. Cette régénération consiste donc à enrichir la terre avec des éléments organiques riches en nutriments essentiels pour les plantes. Outre l’apport nutritionnel de meilleure qualité qu’induit le terreautage, l’opération permet par la même occasion de rééquilibrer la communauté de micro-organisme souterrain. Le terreautage se fait idéalement tous les 3 ans au printemps ou en automne.

Sarcler

Sarcler une plante, c’est arracher un végétal depuis l’intégralité de son système racinaire. En règle générale, le sarclage est utile pour se débarrasser des mauvaises herbes, mais également pour déraciner proprement une plante envahie par une maladie incurable. Afin de parfaire cette opération et la rendre plus simple, utilisez une binette, un sarcloir ou une ratissoire pour désherber le potager.

Source

Laisser un commentaire