Magnolia : Culture et Entretien

Que faut-il savoir sur cet arbuste ?

white magnolia flowers in closeup photo
  • Nom : Magnoliidae, Magnoliopsida, Magnoliophyta
  • Famille : Magnoliaceae
  • Type : Arbuste à fleurs
  • Hauteur : De 3 à 6 m
  • Exposition : ensoleillée ou à mi-ombre
  • Sol : humifère, profond et drainant
  • Floraison : De mars à octobre

La plantation du Magnolia

Comment planter le Magnolia ? 

Au jardin, le magnolia persistant est un grand arbuste d’ornement au feuillage vert luisant. Il se plante au printemps. Les magnolias à feuilles caduques quant à eux, sont à planter après la période de gel, à la fin du mois de mars.

Choisissez bien l’emplacement de votre plante, car ses racines sont fragiles et donc délicates à déplacer.

Creusez un trou faisant au moins 3 fois la taille de la motte. Remplissez avec de la terre de bruyère et un fertilisant organique naturel. Rajoutez une épaisseur de 10 cm de billes d’argile ou de gravier pour améliorer le drainage.

Terminez par un arrosage généreux au pied. Vous pouvez également pailler tout autour de la plante pour éviter l’installation de mauvaises herbes.

Au mois d’avril ou en octobre dans les régions prédisposées à la sécheresse estivale, la plantation des magnolias au jardin s’effectue 2 à 3 ans après le semis.

Le magnolia a besoin de place pour se développer dans toute sa splendeur, ainsi, un espace de 6 m entre chaque pied permettra aux racines de bien s’étendre. Il résiste très bien au froid et demande peu d’entretien.

Au balcon ou en terrasse, la variété à petit développement se cultive parfaitement dans un pot de 50 cm de diamètre minimum.

Par exemple, le magnolia Stellata donne des petites fleurs étoilées avec un parfum légèrement citronné, idéal pour profiter d’une belle soirée d’été.

Pour cela, empotez le pied dans un mélange de terreau de bruyère, de terre de jardin, le fond tapissé de billes d’argile pour assurer un bon drainage.

Semis du Magnolia 

Les graines issues d’une récolte effectuée fin octobre sont lavées et séchées après avoir été trempées dans l’eau chaude pendant 48 h.

Cette procédure facilitera le processus de germination. Au printemps, semez une graine par godet. Creusez un trou avec l’index d’une profondeur équivalent à 2 fois la taille de la graine.

Recouvrez, tassez et arrosez. Le repiquage dans un conteneur plus grand se fait dès l’apparition des premières feuilles. Un an après, repiquez une seconde fois afin de renforcer les racines.

La plantation définitive s’effectue au terme de la deuxième année. 

Entretenir le Magnolia

Bien arroser le Magnolia 

Gourmand en eau, un arrosage abondant se fait tous les 10 jours surtout par temps sec.

Attentions aux maladies

  • Limaces, pucerons et araignées rouges : pulvérisez avec un répulsif naturel composé de 1 litre d’eau et 3 cuillères soupe de vinaigre blanc
  • Botrytis et Oïdium : pulvérisez au fur et à mesure de leur apparition d’un mélange de 1 litre d’eau et de 1 cuillère à soupe de bicarbonate. Si la plante se trouve sous serre, faites toujours en sorte que l’air y circule aisément
  • Maladie du corail et de l’armillaire : abattre et déraciner l’arbre en évitant l’utilisation de l’emplacement pendant 5 ans. En prévention, je vous conseille de pailler le pied de l’arbuste pour éviter la formation et la prolifération des champignons responsables de ses pathologies.

À savoir sur l’arbuste à fleurs

Les différentes variétés du Magnolia

Parmi les variétés existantes, le magnolia Weisneri au parfum d’ananas offre un spectacle somptueux avec des pétales blancs laissant s’élever en son centre un bouquet d’étamines roses et un bourgeon vert pâle.

Vous trouverez également le Filifora à la silhouette fine et longiligne et aux couleurs chatoyantes. Ou encore, laissez-vous succomber à la douceur du Yellow River, d’un jaune apaisant au parfum envoûtant.

Offrez à votre jardin des couleurs authentiques et admirez votre chef-d’œuvre !

N’hésitez pas à vous inspirer de ces exemples et partagez vos jardins.

Partagez votre amour