Maladies de l'hortentia
Arbres et Arbustes

Maladies de l’hortensia, bien les entretenir

Maladies de l'hortentia
Vues
Potager City

L’hortensia est une fleur très sensible aux invasions de nuisibles. Pour prendre soin de votre plante, suivez ce guide afin de reconnaître, comprendre et éradiquer les maladies de l’hortensia.

Les différentes maladies de l’hortensia

Parmi les maladies fongiques les plus courantes pouvant envahir votre hortensia, le Phyllostictose, l’Ascochytose et la Septoriose sont des familles de champignons particulièrement virulentes.

Maladies de l’hortensia : les symptômes dus aux champignons nuisibles

Le Phyllostica est le champignon qui se trouve à l’origine du Phyllostictose. Son apparition est provoquée par un apport hydrique trop important par rapport aux réels besoins de la plante, et plus particulièrement à cause d’un arrosage par brumisation ou par aspersion.

L’Ascochytas est visible sur les parties aériennes de la plante : la tige, les feuilles, les fleurs ou les fruits. Le champignon forme des petits points semblables à des brûlures de cigarettes arrondies aux pourtours noirs.

Le Septoriose se manifeste avec l’apparition de taches blanchâtres de forme allongée ou des taches oblongues de couleur brune.

Traitement des maladies fongiques de l’hortensia

L’invasion des nuisibles fongiques ont des conséquences très néfastes pour la plante et dont le diagnostic se fait généralement lorsque ceux-ci ont complètement envahi tout le système vasculaire de l’arbuste.

Le remède radical consiste ainsi à arracher le végétal, puis à traiter complètement la zone de plantation puis laisser reposer la terre durant une saison. Dans le cas d’une plantation en pot, il est plus judicieux de jeter la plante ainsi que la terre, puis de traiter entièrement le contenant. 

Que ce soit en terre ou en pot, vous pouvez appliquer un fongicide naturel tel que la bouille bordelaise avec une proportion de 20 grammes par litre d’eau ou un mélange d’eau et de vinaigre blanc.

Hortensia multi colore (maladies de l'hortiensia)
Hortensia multi colore – maladies de l’hortensia

Maladies de l’hortensia : Fumagine

La fugamine est une maladies de l’hortensia cryptogamique due à une famille de champignons qui prolifèrent en se nourrissant des miellats ainsi que de la sève de la plante. Les insectes responsables de la sécrétion de miellat sont les pucerons, les cochenilles, les cicadelles ainsi que les psylles. Il est donc important de prévenir leur installation pour indirectement limiter la prolifération de la fugamine.

Symptômes dus à la fugamine

La caractéristique de la présence de fugamine est la couleur cendrée qui évoque une fumée d’incendie. Les feuilles sont les plus atteintes avec une touffe poudreuse blanchâtre à leur base.

Traitement naturel contre la fugamine

En prévention, il est important d’éliminer les insectes invasifs. Pour cela, je vous conseille d’utiliser simplement un mélange d’eau tiède, de savon noir et d’huile de lin. Pour cela, préparez votre solution, et brumisez délicatement les pieds, la terre, ainsi que tout l’environnement de la plante.

Si l’hortensia est en pot, nettoyez le contenant à grande eau et renouvelez la terre. Pulvérisez la plante, rincez-la abondamment avec un arrosoir et replacez la fleur dans le pot.

En traitement de la fugamine, coupez les feuilles atteintes, nettoyer la plante avec du vinaigre blanc et coton doux.

Pourridié des racines (Armillaria mellea)

Le pourridié des racines est causé par un champignon dont la particularité est de ronger les racines des plantes. Cela provoque un déficit nutritionnel et un dépérissement de la plante. 

Symptômes dus au pourridié des racines

L’Armillaria mellea est due à un champignon visible. En effet, des champignons, d’une taille de 15 cm de hauteur, poussent en buisson au pied de plante infestée.

Traitement contre le pourridié des racines

Généralement, le pourridié des racines provoque la mort du végétal. Le déracinement est donc l’unique traitement curatif.

Ensuite, la décontamination de la zone est à effectuer avec minutie, car les racines du champignon gagnent en profondeur. Ainsi, il faudra patienter 2 à 3 ans avant de cultiver de nouveau à cet emplacement.

Les insectes nuisibles et ravageurs

Otiorhynques

Les Otiorhynques font partie de la famille des coléoptères et peuvent vivre jusqu’à 3 ans. Leur capacité de reproduction est rapide avec la ponte de milliers d’œufs dès leur première année de vie.

Symptômes dus aux otiorhynques

Dès que vous constatez des signes de grignotage sur les bordures des feuilles de votre hortensia, dans ce cas vous pouvez commencer à appliquer le traitement pour éradiquer l’insecte envahissant.

Traitement contre les otiorhynques

Une manière naturelle de lutter contre ces insectes est les nématodes auxiliaires. Efficace et rapide, cette solution se présente sous forme de poudre à diluer dans une eau à température ambiante. Pulvérisez vos plantes de ce mélange jusqu’à la disparition complète des Otiorhynques.

Tétranyques tisserands

Les Tétranyques tisserands font partie des espèces d’araignées rouges, singulièrement proliférantes. Ces nuisibles sont polyphages et se nourrissent de leur plante-hôtes pour subsister.

Symptômes dus aux tétranyques tisserands

Une fois attaquée par les Tétranyques tisserands, la plante présente des aspects mouchetés puis perd très rapidement en vitalité.

Traitement contre les tétranyques tisserands

La prolifération des araignées rouges est favorisée par une température ambiante chaude et agréable. Ainsi, je vous conseille d’éviter de placer vos plantes à proximité d’une source de chaleur telle que le radiateur. Respectez également les fréquences d’arrosage.

Cochenilles de l’hortensia

Cochenilles (maladie hortensia)
Cochenilles (maladie hortensia)

La cochenille de l’hortensia, l’Eupulvinaria hydrangea, est un nuisible visible à l’œil nu. Minuscule, de couleur blanche, les groupes s’éparpillent sur toute la zone au pied et sur l’hortensia. Aussi, des boules cotonneuses correspondant à des sacs d’œufs se nichent peu discrètement le long de la tige.

Maladies de l’hortensia : Symptômes dus à la cochenille

Les tiges ou les feuilles de la plante infectée perdent en vitalité et prennent un aspect fané.

Traitement contre les cochenilles de l’hortensia

La prévention commence dès l’achat de la plante au magasin. Prenez toujours le temps de choisir des plantes propres et exemptes d’insectes.

En traitement curatif, mélangez 1 litre d’eau avec de l’alcool à brûler, du savon noir et de l’huile de lin. Pulvérisez la solution jusqu’à la disparition complète des insectes.

Ce qu’il faut retenir : bien que des nuisibles puissent venir troubler le développement paisible de votre hortensia, rassurez-vous des solutions naturelles existent. Et dans le cas radical où il faut déraciner la plante, et bien il suffit de patienter la saison prochaine pour remettre en terre une nouvelle plantule saine et en pleine santé ! Et vous, quelle est votre astuce pour éradiquer vos nuisibles ?

Source

Laisser un commentaire