grimpantes annuelles
Apprendre à jardiner

Les plantes grimpantes annuelles et herbacées

grimpantes annuelles
Vues
Potager City

Hormis les pois de senteur, les grimpantes annuelles font partie des plantes de jardin dont on fait le moins de cas, et bien trop rares sont les jardiniers mesurant l’étendue du choix qu’elles offrent.

Leur période de végétation est courte, et en automne elles ont disparu, mais en été, elles sont promptes à s’étoffer et exhibent souvent de ravissantes fleurs aux vifs coloris. Elles peuvent donc rapidement égayer en cette saison clôtures ou grandes vivaces, et ce sans prendre beaucoup de place, sans avoir besoin d’être taillées, et sans qu’on ait à redouter d’être envahi à long terme. Les moins vigoureuses sont très décoratives en contenants, et certaines portent des fruits ou des fleurs qu’on peut récolter pour orner la maison.

Emplacement et sol

La plupart des grimpantes annuelles n’étant que semi-rustiques, il convient de tenir compte de la brièveté de la période de végétation et de les planter en situation chaude et ensoleillée.

Seules quelques-unes tolèrent l’ombre légère, dont le houblon (Hunntlus lupulus), les capucines (Tropaeolum majus), ainsi que Rhodochiton et Thunhergia alata.

Les exigences en matière de sol varient selon les plantes. Caiophora, Cohaea et les capucines peuvent entre autres prospérer dans un sol pauvre et bien drainé.

Parmi celles qui exigent un sol plus fertile et retenant davantage l’humidité figurent les courges et les pois de senteur, ainsi que Codonopsis et Eccremocarpus.

grimpantes annuelles

Utilisation des grimpantes annuelles et herbacées au jardin

Les annuelles peuvent être utilisées comme les vivaces, mais elles ne constituent qu’un écran temporaire. Elles sont idéales pour masquer la base dénudée de grimpantes vivaces ou pour égayer des haies de conifères ou autres persistants. Si vous venez d’emménager et que votre nouveau jardin demande à être illuminé et agrémenté pour la première saison, elles rehausseront superbement vos parterres.

Parmi les annuelles moins vigoureuses, Rhodochiton astrosanguineum et Thunbergia alata sont particulièrement intéressantes à cultiver en pot, ou en sujet isolé. Toutes deux peuvent être conduites sur des tuteurs joints en forme de petite tente. La seconde est aussi très décorative en suspension.

Espace nécessaire

La plupart se développent avec vigueur, mais seulement le temps d’une saison. Des tuteurs joints en forme de tente d’environ 1m de diamètre peuvent soutenir une vingtaine de plantes. Ce type de structure, souvent employé avec bonheur pour les pois de senteur, peut également servir pour les capucines grimpantes, qui si on les laisse ramper s’entremêlent sur de nombreux mètres carrés.

Semis et plantation

Semez chaque année vos grimpantes annuelles. Dans la mesure où seuls quelques plants sont nécessaires, procédez selon la méthode
pour annuelles semi-rustiques.

On peut semer directement en place les capucines et les pois de senteur en suivant la méthode pour annuelles rustiques, mais mieux vaut semer es seconds en terrine en début de printemps avant de les repiquer au jardin. Attendez que les grimpantes semi-rustiques se soient endurcies pour les repiquer après les dernières gelées. Pour un meilleur habillage des supports, pincez-les pour stimuler la ramification.

Multipliez de préférence les quelques grimpantes herbacées comme le houblon par boutures d’œil stipulaire ou boutures semi-aoutées en été : les plantes obtenues par semis sont de moins bonne qualité et très variables.

Problèmes

Le principal inconvénient des grimpantes annuelles est celui de toutes les autres annuelles : elles ne disposent que d’une saison pour croître et fleurir, et sont donc à la merci du climat. Un printemps froid ou sec peut inhiber la croissance, le manque de soleil ou des gelées précoces restreindre la floraison.

Les ravageurs et les maladies qui attaquent les autres grimpantes ne les épargnent pas.

Les limaces et les escargots peuvent être très destructeurs, de grosses chenilles peuvent coloniser les capucines, et la fonte menace les jeunes pois de senteur plantés dans un sol froid et humide.

Fertilisation et arrosage

Au printemps, incorporez un peu d’engrais universel dans le sol autour des plantes. Puis chaque semaine ou toutes les deux semaines, apportez un engrais liquide riche en potasse comme un engrais spécial tomates. Pour un résultat plus rapide, pulvérisez-le, au moins en partie, sur les feuilles. En la matière, les capucines constituent une exception notable : pour que les fleurs soient stimulées au détriment des feuilles, elles exigent un sol pauvre.

Autres soins

Rabattez au niveau du sol le houblon et les capucines vivaces à la fin de l’automne, paillez et fertilisez au début du printemps. Dans les régions froides, protégez la souche des capucines.

Grimpantes annuelles/herbacées à fleurs décoratives

Les plus connues :

  • Asarina antirrhinifolia
  • Caiophora lateritia
  • Cobaea scandens
  • Codonopsis
  • Eccrentocarpus scaber
  • Ipontoea
  • Lathyrus
  • Pihodochiton
  • Thunbergia alata

Grimpantes annuelles/herbacées à feuillage décoratif

Les plus connues :

  • Humulus lupulus Aureus
  • Tropaeolum majus Alaska
  • Tropaeolum majusJewel of Africa

Grimpantes annuelles/herbacées à fruits décoratifs

Les plus connues :

  • Caiophora lateritia
  • Cucurbita (courges)
  • Humullls lupulus Aureus

Références articles :

  • Les 30 plus belles fleurs grimpantes pour votre jardin – Minutes Maison
  • 5 grimpantes annuelles à croissance express – Magazine Hortus Focus

Laisser un commentaire