protéger ses rosiers en hiver
Rosiers

Protéger ses rosiers pour l’hiver

protéger ses rosiers en hiver
Vues
Potager City

Pour certaines plantes et plus particulièrement les rosiers, l’hiver est une étape à traverser en douceur.

C’est la raison pour laquelle il est important de songer à bien protéger ses rosiers, les tailler à bon escient, et les aider à conserver des conditions viables.

Faisons le point sur la façon dont vous pouvez protéger vos rosiers pour l’hiver.

Quand protéger ses rosiers ?

Certaines variétés de rosiers supportent mal les températures hivernales, ce qui est le cas par exemple de l’hybride de thé. Dès la fin de l’automne, je vous conseille de commencer à protéger vos rosiers du froid.

Il faut profiter de la période juste avant que les températures soient négatives, au début du mois de novembre. La partie la plus fragile est le point de greffe : elle forme un bourrelet sur la tige.

Veillez à ce que ce point soit bien enterré, si ce n’est pas le cas, griffez légèrement la terre, puis versez une petite quantité d’engrais avec de la terre et recouvrez chaudement le tout avec des feuilles en guise de paillage.

La partie haute de la plante est plus résistante au froid et nécessite tout de même un bon taillage.

Quand faut-il tailler ses rosiers pour l’hiver ?

La période idéale pour tailler les rosiers adultes de plus de 3 ans avant l’hiver est le mois de novembre. Si vous résidez dans une région très enneigée, coupez les branches les plus longues au tiers afin d’éviter leur éclatement avec le poids de la neige.

Pour cela, je vous conseille de les raccourcir à 30 cm du sol. Profitez de ce moment pour supprimer les tiges faibles afin d’éviter l’installation des nuisibles. Si vous avez des rosiers en pot, le fait de les tailler facilitera la pose du voile d’hivernage.

Les rosiers craignent le gel ?

De manière générale, les rosiers en hiver sont plutôt résistants à une température allant jusqu’à -10 °C.

Parmi eux, certains sont particulièrement peu frileux, comme le baron de Gossard, la Comtesse Cécile de Chabrillant, Ferdinand Pichard, la Cuisse de Nymphe Émue, Madame Létuve de Colnet, la Reine des Violettes ou encore Mozart, sans oublier le Souvenir du Docteur Jamin.

Une liste d’invités prestigieux qui vous donne une idée de ce que vous pourrez planter au printemps prochain dans votre jardin ou sur votre terrasse !

Protéger ses rosiers : buttage et voile d’hivernage

Le buttage consiste à retourner la terre au pied du rosier. Ce qui lui apporte une protection supplémentaire contre le froid. Il est préférable de précéder cette phase avec un engrais riche en composte qui apportera suffisamment de nutriment à votre rosier durant tout l’hiver.

Pour déposer le voile d’hivernage, mettez votre pot au centre du voile, remontez jusqu’au pied du rosier et encercler avec une ficelle. Je vous conseille de pailler la base de la plante pour conserver plus de chaleur.

Notez que le voile d’hivernage est non tissé, estampillé P30, perméable, et laisse passer la lumière ainsi que l’air.

Vous l’aurez compris, pour retrouver vos rosiers au printemps arborant leurs mille couleurs, il est important de bien protéger ses rosiers : gardez-les bien au chaud pendant tout l’hiver.

Source d’inspiration

Et vous, comment prenez-vous soin de vos plantes ? Venez partager avec nous toutes vos astuces !

Laisser un commentaire