Sansevieria laurentii, ou la langue de belle mère

La Sansevieria laurentii fait partie des plantes tropicales faciles à entretenir. Avec ses longues feuilles élégantes, elle n’a pas besoin de beaucoup d’eau. Elle apprécie la bonne lumière mais s’adapte parfaitement aussi à l’ombre.

Sansevieria laurentii

Ce qu’il faut savoir sur cette plante

La Sansevieria trifasciata laurentii est une plante verte de la famille des agavacées, de type vivace, communément appelée langue de belle-mère ou plante serpent.

Cette plante à croissance lente possède une hauteur allant de 30 à 150 cm. Sensible à l’excès d’eau, elle nécessite un substrat bien drainé.

Elle a également besoin d’une bonne luminosité sans pour autant être directement placée sous le soleil. La Sansevieria aime les températures chaudes mais supporte mal le froid. Elle fleurit en printemps et en été de fleurs blanches à vert pâle en panicules dressés.

La plantation de la Sansevieria trifasciata laurentii en pot

Sol et rempotage

Vous pouvez utiliser un mélange de bonne qualité étiqueté pour les succulentes/cactus ou compléter un mélange d’intérieur standard avec une quantité égale de pierre ponce ou de sable horticole. Assurez-vous que le pot dispose d’un drainage approprié et n’oubliez pas d’évacuer l’excès d’eau recueilli dans le plateau de drainage ou le cache-pot.

Rempotage

Essayez de rempoter tous les 2 ou 3 ans au printemps, surtout si vous vous occupez d’une plante plus jeune. Augmentez la taille du pot d’environ 5 cm à chaque fois ou jusqu’à ce que vous soyez satisfait de sa taille. Il est toujours important de rempoter à ce stade, mais il s’agira de rafraîchir la terre, de conserver la même taille de pot et éventuellement de tailler les racines pour limiter la croissance de la plante.

Nourrir avec de l’engrais

Si vous ne prévoyez pas déjà de rempoter, vous pouvez fertiliser pendant les mois de printemps et d’été. Une fois à tous les deux mois devrait suffire. Aucun engrais n’est nécessaire pendant l’hiver, lorsque la croissance des plantes ralentit naturellement. Vous pouvez essayer un engrais liquide ou hydrosoluble équilibré, toujours dilué au-delà du dosage recommandé. Un aliment spécifique pour cactus et succulentes fonctionnerait également bien. Pour savoir avec quoi nourrir votre plante, cliquez ici.

Semis de la Sansevieria

Il suffit d’une feuille pour propager une plante serpent. Tout d’abord, vous couperez la feuille à la base du sol, puis vous pourrez effectivement couper cette feuille en plusieurs sections horizontales.

Tant que vous gardez la feuille droite, vous pouvez la placer dans l’eau, et des racines vont pousser. Si vous avez une plante serpent panachée, vous perdrez probablement les motifs et les couleurs uniques et vous vous retrouverez avec une plante verte unie. Si vous voulez conserver ces feuilles panachées, vous pouvez envisager de les multiplier par division.

Vous pouvez séparer les grappes de feuilles denses en plantes indépendantes en faisant simplement une coupe nette dans le rhizome (la “racine” horizontale, beaucoup plus épaisse).

L’entretien de la Sansevieria trifasciata laurentii

Un bon entretien requiert d’essuyer régulièrement les poussières qui s’accumulent sur les feuilles et de retirer celles abîmées lorsqu’elles apparaissent.

Sanseveria, l’arrosage

L’arrosage de la Sanseveria doit être régulier mais modéré, dont une fois par semaine en printemps et en été. Pendant l’automne et l’hiver, cette fréquence est à réduire.

De même, il faut veiller à ce que la terre en profondeur ait séché entre les arrosages car la plante est particulièrement fragile aux excès d’eau.

Les maladies de la plante

Ayant un caractère incroyablement résistant, la Sansevieria laurentii est peu exposée aux maladies. Les seules conditions susceptibles de la nuire sont l’excès d’eau pouvant la pourrir, et le manque de lumière risquant de faire pâlir ses feuilles.

À l’exception de la cochenille, la Sanseveria n’est pas sujette aux parasites et aux insectes.

Les variétés de la plante Sansevieria laurentii

La Sansevieria laurentii est la plus populaire parmi les variétés de Sanseveria.

L’apparence des plantes du genre Dracaena peut varier énormément. Les plantes serpentines, anciennement connues sous le nom de Sansevieria, sont en fait des Dracaena et sont apparentées aux Dracaena marginata, fragrans et autres ! Les variantes les plus facilement reconnaissables sont les Dracaena masoniana avec leurs feuilles très larges. Un autre parent proche, Dracaena cylindrica, est également connu sous le nom de plante serpent, mais avec des feuilles cylindriques.

Source

Partagez votre amour