Tomate en grappe
Apprendre à jardiner

La tomate : fruit ou légume ?

Vues

Bon alors, la tomate, fruit ou légume ?

Afin de le définir, le mieux est de se placer du côté du cuisinier et ensuite du botaniste.

Chacun des 2 protagonistes a sa vision précise de ce comestible charnu au gout tantôt acidulé, tantôt sucré. Et pour élucider la question, Mon Inspiration Jardin fait le point pour vous !

Qu’est-ce qu’une tomate ?

La tomate est une herbacée avec une production annuelle, originaire du sud du continent américain. Sa plantation se fait généralement à un emplacement ensoleillé et sa tige peut atteindre 2 mètres de hauteur. La plante produit des feuilles vertes épaisses et délicatement velues pour certaines espèces.

Au bout de chaque tige, un fruit charnu d’une couleur variant entre, le violet, rouge, orange, jaune et parfois tigré de blanc et de vert. Il existe environ 1500 variétés de tomates. Sa dénomination est classée parmi les mots dits « sans frontières ». En effet, dans plusieurs langues du monde, la tomate s’appelle la tomate !

Ainsi, durant vos vacances au Danemark, en Suède, en Norvège ou même en Estonie ou en Roumanie, vous n’aurez aucune difficulté à demander une entrée composée de tomates !

Aussi, en France, jusqu’en 1835, la tomate est baptisée pomme d’or ou pomme d’amour. On comprend cette référence lorsque sa jolie forme ronde et son rouge éclatant parviennent à séduire nos assiettes sans aucune prétention.

Mais alors, qu’est-ce que la tomate, fruit ou légume ?

Avant de répondre à cette interrogation, donnons une définition à l’une et l’autre de ces catégories de plantes.

Tomate fruit ou légume
Tomate, fruit ou légume ?

Fruit ou légume : quelle est la différence  ?

Du point de vue du cuisinier, la différenciation entre un fruit et un légume se fait dans l’assiette.

Pour l’artiste culinaire, le fruit est sucré et se prête à la confection des desserts et le légume, à la préparation des plats salés.

Avec l’émergence déjà bien présente de la cuisine cosmopolite, nos papilles ont le plaisir suprême de découvrir des saveurs inattendues en inversant les tendances.

À cette distinction, pour le cuisinier, le fruit représente la partie consommable d’une plante à fleurs, tandis que le légume est la partie comestible d’une plante issue du potager.

Ces derniers concernent les tubercules comme les pommes de terre, les graines telles que les lentilles, la tige comme le poireau ou le fruit comme la tomate.

Du point de vue du botaniste, le fruit émane du pistil des fleurs, c’est-à-dire, et plus précisément, de la croissance de la partie ovarienne de la fleur contenant les graines.

Pour le scientifique passionné, le légume que l’on retrouve dans nos plats favoris n’est autre que la gousse des légumineuses, une autre catégorie de fruit.

Est-ce que la tomate est un fruit ou un légume ?

À partir de ce postulat, il est intéressant d’observer la floraison de la tomate.

Durant cette étape charnière de sa vie végétale, les 2 carpelles se transforment en fruit après leur fécondation. L’ovaire arrive ainsi à sa maturité, ce qui lui confère son appellation de fruit.

La tomate est donc bel et bien un fruit sur le plan botanique. Néanmoins, sa culture peut se faire parfaitement dans un potager au milieu des légumes.

De plus, parmi les milliers de variétés, vous n’aurez que l’embarras du choix : la tomate cerise jaune ou rouge se croque fraiche en apéritif. Avec sa forme délicatement allongée, la tomate des Andes se découpe en petits dés dans une salade estivale.

Ou encore, découvrez le Green Zebra avec son gout acidulé, disposé en rondelle sur une belle tarte dorée.

Tandis que la tomate Roma est fabuleuse pour la préparation de votre sauce. Et terminez votre menu avec un sorbet à la tomate Verna orange, sucrée et douce à souhait !

Source

Et vous ? Préférez-vous déguster la tomate en entrée ou au dessert ? Venez partager avec nous vos inspirations potagères.

Laisser un commentaire